Quelle stratégie de linking interne pour mon SEO ?


Bien gérer son maillage interne est un des facteurs clés du positionnement sur les moteurs de recherche, et une partie non négligeable du plan SEO.

L'importance du maillage interne dans le référencement d'un site web

Maillage interne, maillage externe ?

Analyser le maillage interne d'un site web


Si les stratégies de linking externes font beaucoup parler d’elles, les liens internes sont un élément clé qui permet entre autres d’augmenter l’autorité de vos pages. Outre cela, il a également pour effets d’améliorer l’accessibilité (une page peu liée sera plus difficilement accessible pour les visiteurs), d’aider les robots à mieux comprendre l’architecture de votre site, notamment à localiser vos pages web les plus importantes, ainsi que de distribuer l’autorité de page et le jus de lien sur l’ensemble de votre site internet.
Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège de la sur-optimisation du maillage interne, car tout comme les liens externes (backlinks), sur-optimiser ses liens internes peut être mal perçu par Google et les autres moteurs de recherche.

Faisons le point sur les façons d’optimiser efficacement votre maillage interne pour le SEO, avec les règles de base et en utilisant notre service.



Comment bien répartir l’autorité et le jus de lien au sein de votre site ?

Selon Neil Patel, le maillage interne se définit comme « Une valeur ajoutée optimisée pour la recherche d’un site web. Les liens internes permettent cette valeur ajoutée en fournissant des informations sur la structure aux crawlers, en offrant des sessions de navigation plus longues pour les utilisateurs, ainsi qu’un réseau au maillage fin de pages et d’articles ».

5 étapes essentielles se dégagent de cette définition :


1# Produisez du contenu de qualité en quantité

Ce n’est pas nouveau, le plus de contenu pertinent vous aurez, le plus facile il sera de réaliser votre architecture de liens. Un maillage interne bien réalisé s’ancre dans votre stratégie de contenu dans son ensemble. De cette façon, vous pourrez lier vos contenus entre eux dans un choix de pertinence et de complémentarité. Plusieurs approches existent pour concevoir une stratégie de maillage interne performante selon la taille de votre site web ; classique, de type arbre, en silo…
Le nombre de page que vous avez à traiter rendra intéressant ou inutile le fait de s’attarder sur les stratégies dites des « silos de contenu » (content stacking) qui, contrairement à ce qu’elles prétendent pour les sites de très petite taille, ne permettent pas d’avoir un impact sur le référencement au long terme. L’important est de se concentrer sur les liens entre contenus qui se complètent pertinemment et apportent une réelle valeur ajoutée aux internautes.



2# Privilégiez les ancres naturelles

Le contenu des ancres textuelles utilisées pour lier vos contenus entre eux doit être réalisé en raisonnant de la même manière que pour les stratégies de linking externes. Car personne n’a vraiment envie de se retrouver au fin fond des SERP suite à une pénalité Google pour avoir trop optimisé ses ancres de liens. Celles-ci doivent paraître le plus naturelles possible, et s’intégrer « naturellement » à vos contenus.
Utilisez des termes neutres comme « cette page », « ici », « notre article sur… », ou des termes liés à votre secteur d’activité, mais évitez de bourrer vos ancres d’exact-match keywords, perçues alors comme un signal de faible qualité si en trop grand nombre.



3# Mettez-vous à la place de vos visiteurs

Vos liens internes doivent être pensés avant toute chose pour vos visiteurs, leur optimisation éventuelle pour les moteurs de recherche étant vraiment la dernière chose à regarder. Maintenir un maillage interne de qualité n’apporte que des avantages : les internautes restent plus longtemps sur votre site, lui accordent plus de confiance, et cela fait significativement monter votre taux de conversion dans le cas où vous souhaitez leur vendre un produit ou leur fournir un service.
De manière générale, si le lien que vous avez placé est contextualisé et paraît naturel, les lecteurs seront plus enclins à cliquer dessus et poursuivront donc la navigation sur votre site plutôt que de chercher un complément d’information chez un concurrent.



4# Faites des liens profonds

Faites des liens en profondeur, votre maillage interne n’en sera que meilleur ! Une erreur communément faite est de faire des liens vers la page d’accueil du site ou vers les pages principales uniquement. Grossière erreur : lier de manière répétée vers ces pages n’apporte pas de bénéfice en termes de distribution d’autorité puisque ces pages disposent probablement déjà de nombreux liens entrants, tant externes qu’internes, mais cela relègue surtout vos articles et autres pages plus spécifiques dans le fin fond de votre site web. Il vaut mieux privilégier les liens vers les pages profondes de manière à créer un profil de lien naturel et pertinent aux yeux des visiteurs et des moteurs de recherche.



5# Oubliez le tag nofollow

Mettre ses liens internes en nofollow est la meilleure façon de rendre inutile toute votre stratégie de maillage interne d’un point de vue référencement. Matt Cutts lui-même conseille de garder ses liens internes en follow, afin de permettre au Page Rank d’être correctement réparti au travers de toutes les pages du site, et d’indiquer au robot Google de suivre le lien à 100%. Le tag nofollow devrait être réservé à certains liens externes n’apportant pas de valeur ajoutée à votre contenu, ou hors-sujet avec votre thématique.


Comment vérifier si son linking interne est optimisé ?

Utilisez notre outil d'analyse !

Le linking interne à la loupe


Avant toute chose, il faut bien comprendre l’utilité et l’apparence d’une structure optimisée d’une stratégie de linking interne. Mal réaliser son maillage interne peut avoir des répercussions sur la façon dont les moteurs de recherche percevront votre site web. En effet, le nombre de liens internes pointant vers une page a un impact réel sur la manière dont les robots vont l’explorer et la classer dans leur index. La popularité d’une page dépend donc directement de la manière dont est effectué son linking interne.
Internal.link propose un outil permettant de visualiser clairement les liens internes entre les différentes pages de votre site, et d’identifier les problèmes et améliorations à mettre en place pour gagner en positionnement sur Google.
L’outil montre le maillage interne dans son intégralité sous forme de graphe orienté, et permet d’identifier en un clin d’œil les pages et contenus faiblement référencés en interne.



Répartir la popularité de ses pages principales

Lorsque vous mettez en place une stratégie visant à améliorer la popularité de certaines de vos pages, cela peut avoir un impact sur la popularité d’autres. Utiliser l’outil d’analyse de liens internes Internal.link vous protégera de ces erreurs. Si certaines pages plus importantes que d’autres (on pensera notamment aux pages de ventes/conversion dans le cadre d’un site e-commerce) doivent être plus mises en avant que d’autres, afin d’influer positivement sur leur positionnement, commencer son travail de linking interne avec notre outil s’avère être une sécurité non négligeable.
Enfin, il est également intéressant d’effectuer l’audit du maillage interne de ses concurrents, afin de s’en inspirer ou de comprendre leur stratégie de linking interne.