Maillage interne : optimiser ses liens on-site


Découvrez les réflexes à avoir dans le cadre d'une optimisation des liens internes.

Comment gérer ses liens internes ?

Le maillage interne est un véritable plus en SEO

Booster les liens internes d'un site web


A une époque où le référencement se fait surtout connaitre par des stratégies off-site de netlinking notamment, il convient de rappeler qu’il est tout aussi important de travailler son SEO en interne, c’est-à-dire optimiser correctement ses pages et ses liens internes. Le maillage interne est en effet un facteur clé du référencement qui peut permettre au site de grimper beaucoup plus facilement dans les SERP. Optimiser son maillage interne c’est avant tout améliorer l’expérience utilisateur et optimiser le jus de liens à travers tout le site.



Quelle stratégie de maillage interne mettre en place ?

La première d’entre elles est la plus simple, mais s’adresse surtout aux sites de petite à moyenne taille : les sites web possédant jusqu’à 50-60 pages peuvent l’appliquer de manière efficace puisqu’il s’agit de tout simplement lier entre elles toutes les pages du site. Attention, pas n’importe comment bien entendu, il faudra respecter les thématiques et les ancres de liens en adéquation avec le sujet et la page de destination.
On retrouve ensuite la technique dite de l’arbre généalogique, qui divise en catégories / sous-catégorie / sous-sous-catégorie les pages et articles du site internet. Cette technique trouve ses limites dans la profondeur du site, car dans le cas où celui-ci serait trop sous-catégorifié, le risque de trop diluer le jus de lien devient réel. Ici également donc, mieux vaut réserver cette méthode aux sites possédant moins de 100 pages.

Pour les sites de taille moyenne à grosse, il faudra plutôt privilégier la 3ème et dernière technique, celle du linking interne en silo, qui emprunte le principe de hiérarchisation de l’arbre généalogique tout en ajoutant un cloisonnement sémantique, ce qui se prête tout à fait à assurer une bonne expérience aux internautes et une pertinence appréciée par Google.



La stratégie de linking interne en Silo

Cette dernière stratégie de liens internes doit son nom à la structure des silos, réservoirs que l’on remplit par le haut utilisés dans l’agriculture pour stocker des matières premières. Dans le cas des sites web, la catégorisation et le regroupement des pages est similaire, et se fait sur le même principe, comme un entonnoir : la catégorie principale d’un sujet est référencée dans chacune des sous-catégories et sous-sous-catégories, ce qui permets de passer le Pagerank et le jus de lien de manière croissante en remontant dans les catégories.
A chaque fois que l’on emprunte une sous-catégorie, on se dirige vers un contenu plus spécifique, plus pointu. L’architecture permet alors de faire ressortir efficacement les pages principales de votre site et de booster encore plus leur référencement tout en apportant un confort à l’internaute.



La séparation sémantique des silos

Chaque silo doit posséder une thématique qui lui est propre : au final, le site se retrouve donc avec plusieurs silos de thème/sujet différent comportant chacun plusieurs catégories/sous-catégories. Il est conseillé en revanche d’éviter au possible les liens internes entre pages appartenant à des silos différents, ce afin de conserver une certaine logique et une certaine thématique de contenu afin de garantir que les liens internes créés servent bien à apporter un complément d’information, idéalement dans l’objectif d’en apprendre plus sur le sujet de la page actuelle.
Le référencement SEO d’aujourd’hui met en avant cette sémantisation des contenus, le linking en silo permettant d’optimiser le jus de liens de toutes ses pages et booste donc le positionnement de celles-ci dans l’algorithme de Google.



Des liens oui, mais gare aux ancres !

Un maillage interne optimal doit permettre une page donnée d’être reliée avec 1 à 5 autres pages ayant le même sujet ou le même thème. En lier plus n’est pas conseillé d’un point de vue SEO car cela commencerait à paraître suspect : avez-vous déjà vu sur le web une page « normale » avec plus de 5 liens internes pertinents ? Si oui, il s’agissait probablement soit d’un site de média, soit d’un site de spam au contenu spinné et bourré de mots-clés.
A moins donc de rentrer dans ces catégories, il n’est pas vraiment conseillé de dépasser ce chiffre.
Le linking interne ne doit pas obligatoirement être fait dans le texte principal d’une page, il peut tout aussi bien se présenter sous la forme de liens aux ancres génériques telles « Sujets similaires » ou « Dans la même catégorie ». Attention toutefois à bien personnaliser et varier les ancres pour chaque page ! Quoi qu’il arrive, il faut impérativement qu’elles soient en lien avec la page de destination choisie.

En ce qui concerne l’ami Google, gare à la sur-optimisation des ancres des liens internes. En effet, si le filtre Penguin est connu pour sanctionner les liens externes trop optimisés au goût de l’algorithme de Google, il en va de même pour les liens internes trop suspects. Gardez à l’esprit que le maître mot pour choisir ses ancres de liens est « naturel », variez donc ces dernières et n’abusez pas d’optimisation et autres exact-match keywords dans le but de mieux ranker.


Les astuces d’Internal.link

Utilisez notre outil d'analyse !

Améliorer le linking interne d'un site web en SEO


• Respectez la règle des 3 clics : n’importe quelle page de votre site doit pouvoir être accédées en 3 clics maximum à partir de la page d’accueil.

• Sur-optimiser ses ancres internes est un excellent moyen de recevoir une pénalité de la part de Google

• Evitez le nofollow pour vos liens internes

• Variez au maximum vos ancres : un bon maillage interne ne doit pas reposer sur l’utilisation d’ancres similaires ou bourrées de mots-clés.

• Fuyez les systèmes automatisés de linking interne : Google les repère en un coup d’œil et relèguera d’office votre site dans les fins fonds des SERP.

• Utilisez Internal.link pour optimiser votre maillage interne, espionner celui des concurrents et booster sans risque vos positions SEO !